Bonjour à tous !

Ce message sera uniquement rédigé en français. 

Je viens de terminer le livre des matchs de la rentrée littéraire 2014 PRICEMINISTER

J'avais choisi de recevoir ce livre :

ces instants là herbjorg wassmo

 

Ce livre est traduit du norvégien par Céline Romand-Monnier.

Voici sa présentation :

"Elle grandit dans le nord de la Norvège, entre une mère insaisissable mais présente, une petite soeur qu'elle protège, un père qu'elle méprise avant de le haïr. Elle n'est pas coupable du mal qu'il lui fait. 

Puis elle aime le rock, la danse ,les mains de l'apprenti électricien. Elle surnage face à la honte, part à la ville étudier. Son père est loin, c'est bien, mais son jeune fils aussi est loin.

Elle lit, et brave son silence dans l'écriture. Elle se marie, publie, devient écrivain. Se bat pour sa liberté et son droit à vivre comme elle le souhaite.

Avec pudeur et sans fard, Herbjorg Wassmo raconte ce qui fait une vie, en la présence majestueuse du Grand Nord."

 

Je vous parle maintenant de mon expérience....

En premier lieu, j'ai été surprise par le style de l'écriture. Des phrases courtes, souvent non verbales, qui m'ont parfois perturbée dans ma lecture. Puis, je suis entrée dans l'ambiance. J'ai découvert que ces phrases étaient en adéquation avec le ressenti du personnage principal, une fille norvégienne... Sa vie est profondément marquée par le grand nord norvégien. Rude et froide par moment, remplie de lumière par d'autres. Son esprit est encadré par la rigueur d'un père tout aussi froid et rude que la Norvège. Peu enclin à l'expression des sentiments, voire à la communication, le père marque profondément la vie de famille de cette feune fille. Les phrases accompagnent donc ses ressentis. Marquées par la peine parfois, la haine souvent, l'incompréhension tout le temps... Le style particulier du début du roman révèle un personnage principal perdu, parfois brisé par une vie rude et un encadrement familial sans affection, sans vie parfois... On se tait, on fait ce qu'on dit... La liberté, c'est d'abord la nature, le grand nord dont le froid et la rudesse se transfome en bonheur libre... Se baigner nue dans un lac glacial et isolé de tout....

Puis, les phrases deviennent plus construites au fur et à mesure de la prise de conscience de notre personnage qui est aussi la narratrice... Sa conscience s'éveille par des rencontres, par des moments exhaltants, par la possibilité de l'écriture, puis par l'écriture... Il y a notamment un voyage initiatique, à pieds, jusqu'en Suède. Un voyage qui lui révèlera la cruauté de son père, la nécessité de protéger sa soeur et l'incompréhension face à sa mère... Ce voyage lui révèlera aussi sa grossesse... Une grossesse si jeune, dans un cadre familial si dure... On peut se douter des conséquences d'une telle éventualité. 

La naissance d'un enfant, la révélation du besoin d'écrire... tout vient se heurter dans la tête de notre personnage... Insécurité destructrice, l'esprit divague jusqu'à la proche folie. Aboutir vers soi est dans ce cas un parcours plus que chaotique, chargé de tristesse, de déchirements, de séparations, de coeur qui déraille, de découverte de l'écriture, de biporalité proche... Bref, la naissance d'une vie est pour elle et pour nous, lecteur, un passage douloureux comme un enfant qu'on abandonne à ses parents,  à la rigueur, au grand nord... 

Un abandon qui mène à l'écriture, mais aussi à la ville.... Se confronter aux autres, sortir de l'isolement du grand nord, découvrir d'autres hommes, d'autres vies, d'autres regards... 

L'instabalité est plus qu'une réalité pour ce jeune personnage. Retourner faire des études, ne pas savoir si on en vaut la peine... Penser à son enfant abandonner et loin... Avoir soif d'écrire et ne pouvoir exister que par cela sans pouvoir savoir si ce qu'on écrit est réel ou pas... Découvrir en tout cas que ça dévore l'esprit, que ça remplace la nourriture, la respiration et laisser son coeur s'emballer.... 

Flotter entre le réel et l'irréel et déprimer... Retourner respirer l'enfant... Mourir, presque... 

Renaître encore et rebondir... retourner à la ville... Tenter de construire ce début de vie....

Je ne vais pas vous raconter l'intégralité du livre car j'aimerais que vous le lisiez pour plonger vous aussi dans cette naissance d'une vie...

Ce livre nous renvoie à la naissance de ce que nous sommes et nous rappelle qu'il ne nous suffit pas d'être pour être quelqu'un.

Un style intelligent qui évolue au rythme de l'évolution de notre personnage principal. Des chapîtres courts qui permettent de ne pas se lasser d'une histoire parfois un peu difficile mais prenante et rendant le personnage principal terriblement humain et attachant. 

Ce livre est paru aux éditions Gaïa.

Et vous, que lisez-vous en ce moment ?

N'hésitez pas à me parler de vos lectures en commentaires de ce post !!

Je vous souhaite une belle journée